border

Regina Dawn Akers

Regina Dawn Akers

Regina Dawn Akers a découvert le Cours en Miracles pour la première fois dans le milieu des années 90. Elle lu une partie du livre, mais eu une grande difficulté à le comprendre, ce qui l’a poussé à le ranger dans un tiroir près de son lit. Des années plus tard, en Avril 2004, Regina s’est rappelée spontanément du livre dans ce tiroir près de son lit. Elle l’a sorti et commença à lire Le Manuel Pour Enseignant. Elle choisi cette section du Cours parce qu’elle ne sentait pas prête à « s’engager pleinement » dans le Cours, cette section étant la plus courte des trois sections dans Un Cours en Miracles.

Après la lecture du Manuel pour Enseignants, Regina décide de s’engager dans le Cours. Elle prévoit de le prendre avec elle en vacances sur la croisière Disney qu’elle allait faire en famille. Elle s’est promis d’étudier le texte et le cahier d’exercices pendant ses vacances.

Le premier matin sur la croisière, Regina décide de faire une prière avant de commencer le cours. Elle décrit ce qui s’est alors passé ainsi : « En priant, je me suis sentie submergée par le désir de devenir utile. Je ne voulais rien d’autre que d’être totalement utile à Dieu pour le reste de ma vie. Alors je Lui ai dit que j’apprendrais tout ce qu’Il voulait que j’apprenne et que je ferais tout ce qu’Il voulait que je fasse. Je Lui ai demandé ‘s’il Te plait, rends-moi utile’ ».

Ce fut près de deux mois plus tard que Regina se mit à recevoir de la Guidance, des visions et des rêves qui semblaient venir l’aider à comprendre le Cours. Regina commença à apprendre vite et clairement, et mettait volontiers en pratique tout ce qu’elle apprenait.

En Novembre 2004, Regina eu une vision alors qu’elle méditait, « mais cette vision était différente », explique-t-elle. « Elle ne venait pas m’enseigner, comme les autres. Celle-ci semblait m’apporter un message ».

« Je me suis vue dans une grotte sombre. Il y avait plusieurs passages étroits qui menaient vers l’extérieur de la grotte, et il y avait des gens dans la grotte qui cherchaient à sortir. Je me tenais en bas de la grotte près de l’entrée des  passages. Je tenais une grande brassée de bougies. Lorsque les gens venaient à moi, je leurs donnais une bougie. Ils utilisaient alors la bougie pour les guider à choisir un passage et commencer leurs chemins hors de la grotte. »

Regina ne voulait pas deviner la signification de sa vision ; elle se dirigea vers son clavier et fit une prière. Elle demanda au Saint-Esprit d’être très clair avec elle, afin qu’elle n’interprète pas Son message de façon erronée. Puis elle se mit à taper sans penser. Voici le message qu’elle a pris :

« Enseignant de Dieu. Tel est mon Nom. J’ai d’autres noms, mais ils sont tous les mêmes. Ils signifient Enseignant de Dieu. C’est ce dont on a besoin maintenant, et c’est ce pourquoi j’ai besoin de toi. Tu peux écrire pour moi. C’est ce que tu es entrain de faire. Ecris, enseignante de Dieu, et aide moi à partager la Lumière. Beaucoup ont besoin de nous. Enseigne, enseignante. C’est ce pourquoi tu es. C’est la raison pour laquelle tu es ici. C’est comme ça que tu apprendras. Tu es l’enseignante. N’aie pas peur. Je suis toujours avec toi. »

Au début, Regina eu peur de son expérience. « Je ne sais pas » explique-t-elle, « c’est comme si c’était la première fois que j’avais à faire à la réalité de Dieu face-à-face. Avant cela, Dieu était une belle idée, n’est-ce-pas. Mais avec ceci, ou bien Dieu était très réel ou bien c’est moi qui étais folle! »

Regina laissa sa peur aller et commença à écrire pour le Saint-Esprit. Au début, il se passait plusieurs jours entre les écrits. En Mars 2005, de courts écrits se sont mis à venir chaque jour, en général relatifs à la leçon du jour du Livres d’Exercices de UCEM. Puis en Juin 2005, après avoir terminé le Livre d’Exercices pour Etudiants, Regina reçu le message suivant du Saint-Esprit :

« Le Nouveau Testament est un symbole, autant que tu es un symbole ainsi que les mots que Je partage à travers toi sont des symboles. Ce vers quoi ils pointent est la Vérité.

« Afin de comprendre le symbole, on doit accepter l’Amour du Christ. On se prépare à accepter cet Amour en reconnaissant qu’on ne comprend pas le symbole, puis on demande à comprendre. En s’ouvrant à recevoir la compréhension sans jugement, on s’ouvre à recevoir l’Amour du Christ. Avec cet Amour vient la Connaissance du Christ, puisqu’ils sont les mêmes et inséparables. Alors la signification qui est au-delà des mots est comprise comme une Lumière qui brille pour être vue de tous ceux qui regardent.

« Ceux qui ont des oreilles écouteront maintenant. Pour les autres, le salut attendra. Il n’y a pas de perte en Dieu. Demande et tu recevras parce que ça te sera donné. C’est un cadeau d’Amour donné à celui qui reconnait qu’il a oublié l’Amour, et donc il demande que son souvenir lui soit rendu dans la Grace et l’Amour. L’Amour ne peut dire non à une demande d’Amour.

« Va maintenant et demande. Ca te sera donné. »

Regina quitta sa carrière et sa maison dans le Massachusetts et déménagea à New London en Caroline du Nord. Là, elle entreprit le travail d’écoute de l’interprétation du symbolisme dans le Nouveau Testament.

Aussi pendant cette période, Regina se mit à prendre par écrit les conversations qu’elle avait avec le Saint-Esprit couvrant une variété de sujets. Elle a aussi commencé à enseigner aux autres tout ce qu’elle apprenait et recevait du Saint-Esprit. En Mars 2006, elle reçoit la guidance d’ouvrir La Fondation pour le Saint-Esprit avec David Fishman et Phil Frisk.

Regina se considère comme une élève et une enseignante. Elle est une élève qui apprend du Saint-Esprit et une enseignante qui partage tout ce qu’elle apprend.

Nous sommes reconnaissants envers le Saint-Esprit pour la clarté qu’Il partage avec nous à travers Regina Dawn Akers. Puissions-nous mettre en pratique tout ce qu’Il nous enseigne avec volonté et confiance.

Visitez le site de Regina http://reginadawnakers.com